Association pour l'information et l'échange de pratiques en faveur du développement durable.

Bandeau

17/05/18 - Croissance, énergie, climat : dépasser la quadrature du cercle

« septembre 2019 »
L M M J V S D
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6
 

Bonjour >

  • Accueil
  • Agenda
  • 17/05/18 - Croissance, énergie, climat : dépasser la quadrature du (...)
imprimer

17/05/18 - Croissance, énergie, climat : dépasser la quadrature du cercle

vendredi 11 mai 2018

Cette conférence itinérante de Philippe CHARLEZ est organisée par la Société géologique de France, à l’invitation du laboratoire Magmas et Volcans (CNRS, Université Clermont-Auvergne, Institut de Recherche pour le développement).

DATE : 17 mai 2018.
HORAIRE : 18 h
LIEU : Université Clermont Auvergne, Amphithéâtre Waltz, 34 avenue Carnot 63000 CLERMONT-FERRAND
Entrée libre.

Autres lieux en France, où se tiendra la conférence

Conférence animée par Philippe CHARLEZ, Ingénieur des Mines et Docteur en Physique, expert énergéticien internationalement reconnu, spécialiste des ressources non conventionnelles, auteur de nombreux articles et ouvrages sur l’énergie dont "Croissance, énergie, climat : dépasser la quadrature du cercle", paru en octobre 2017 aux éditions Deboeck.

Synopsis
C’est en transformant le feu en énergie mécanique puis en électricité que Watt, Faraday et Tesla ont, au début du XIXe siècle, inventé la société de croissance qui ne gravite aujourd’hui qu’autour de machines à vapeur, de générateurs électriques et de moteurs électriques à peine plus sophistiqués. Si la technologie est le catalyseur endogène de la croissance, l’énergie en est l’aliment exogène. Car, si le feu qui les alimente venait à faire défaut, les géniales inventions de nos ancêtres deviendraient de froides et immobiles pièces de musée.

Depuis le début de la révolution industrielle, la croissance économique s’est voracement nourrie d’énergie et plus particulièrement de combustibles fossiles qui représentent aujourd’hui 82% du bouquet énergétique mondial. Mais, à travers cette consommation d’énergies fossiles, la croissance économique est aussi un processus hasardeux qui émet des Gaz à Effet de Serre, cause principale du dérèglement climatique.

La société moderne serait donc confrontée à des objectifs paradoxaux : satisfaire une demande croissante en énergie pour assurer la croissance économique d’une population mondiale en forte augmentation tout en réduisant les émissions de Gaz à Effet de Serre pour solutionner le problème du dérèglement climatique. Croissance, énergie, climat : la transition énergétique pourra-t-elle dépasser la quadrature du cercle ?

C’est ce défi du XXIe siècle que Philippe Charlez aborde sans parti pris dans son nouvel ouvrage paru le 2 octobre 2017 aux Editions Deboek Supérieur. Sa démarche à la fois pédagogique, historique et scientifique s’appuie sur des données incontestables.

Après un rapide panorama énergétique, l’auteur montre à travers de nombreux exemples (transports, habitat, génération électrique) comment déplacer de façon rationnelle les énergies fossiles les plus polluantes vers les énergies renouvelables. Avec des mots simples, nous découvrons comment faire triompher l’efficacité énergétique à la fois sur le plan technique et comportemental. Les externalités négatives des différentes énergies sont également discutées en particulier le rôle que jouera dans l’avenir la taxe carbone. Mais, au-delà de la problématique climatique, il nous explique que la transition est aussi contrainte par la compétitivité des entreprises et la sécurité énergétique. Aussi, la géopolitique y jouera un rôle essentiel.

Réel défi du futur, la transition doit s’aborder de façon dépassionnée. Rien n’est impossible mais tout n’est pas possible. Impliquant de multiples composantes technologiques, économiques, sociétales, géographiques, historiques et politiques elle doit être traitée comme une évolution volontaire et non comme une révolution subie.

Retrouver la conférence en vidéo :
• Université de Mons
• CNAM